Archives de catégorie : Cultes

Quand vient l’été

Temple de Soort

C’était si bon de se retrouver à Soorts pour un temps cultuel et festif. Comme c’est si   plaisant de pouvoir s’attarder sur la terrasse d’un café ou de recevoir chez soi
autour de la table. Ces longs mois de diète relationnelle et de limitation de déplacements ont pesé. Nous savons que les personnes fragiles et isolées, les aînés comme les
jeunes ont souffert de cette situation. Nous savons aussi que la fin des mesures d’aide au maintien de l’emploi risque de mettre en difficulté entreprises et ménages.
Nous savons aussi que nous n’en avons pas fini avec la pandémie et, qu’à l’appellation Covid 19, il faut ajouter les répliques 20, 21 et sans doute encore 22.
Sommes-nous préparés à vivre des temps prolongés de
restrictions et de contraintes ?
Les protestations outrancières – étoile jaune, dictature, chef de l’Etat assimilé à Hitler, vandalisation de Centres de vaccination – qui se sont exprimées pour dénoncer le
pass sanitaire et la vaccination obligatoire des soignants sont désespérantes.
« Aujourd’hui, nous les vieux, nous en sommes à devoir apprendre à une génération d’enfants gâtés,certes à juste titre frustrée, que l’étoile jaune, c’était ce qui avait permis de
reconnaître ceux et celles, du berceau au grand âge, que l’on allait envoyer sous peu, déshumanisés, à une destruction bestiale ». Ces quelques lignes d’un estimé collègue
retraité en disent long sur le déficit de culture historique de notre époque du no limit, du tout, tout de suite et du moi d’abord.
N ’avons-nous pas tout simplement oublié ce que signifie vivre en société ? Avoir le souci des autres ? S’inscrire comme maillon dans une chaîne de comportements
responsables ?
Nous recommandons la lecture de l’ouvrage de JeanDenis Kraege, pasteur et théologien suisse qui développe de quelle manière la crise sanitaire bouscule notre manière de vivre et de croire 1.
Un très bon été à tous
leila hamra

Temple de Biarritz

23 rue Peyroloubilh
64200 BIARRITZ

Mon emplacement
Itinéraires

Ce temple a pu être construit dans ce quartier grâce au don du terrain par la Comtesse de Nadaillac. Inauguré en 1864, ce bâtiment est d’ une grande simplicité, typique de la tradition réformée, avec des murs dépourvus de tout décor. L’ intérieur est plutôt chaleureux avec des murs blancs sur lesquels sont inscrits des versets bibliques qui encadrent une croix nue en bois. La sobriété de ce cadre incite au recueillement et à la prière. ………

source : JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE 2021, VILLE DE BIARRITZ.