Archives du mot-clé temple

Réforme pour les Nuls

 

luther
24.10.16 – Si, au sein du protestantisme français, le courant évangélique est aujourd’hui le plus dynamique, il faut se souvenir qu’il en est aussi à l’origine.
Avant même que Luther commence à être lu en France, il existait, au cœur du catholicisme, un mouvement évangélique suscité par un groupe d’influence.
Il s’agit du Cénacle de Meaux, avec à sa tête Guillaume Briçonnet, évêque de Meaux. Autour de lui, quelques hommes remarquables et à l’origine de la Réforme de Calvin: Lefèvre d’Etaples, Guillaume Farel et la sœur du roi de France, Marguerite d’Angoulême.La pré-Réforme
Il y a toujours eu, dans l’histoire de l’Église, des responsables religieux qui ont insisté sur la primauté de la Bible. Dans un premier temps, l’Église en a fait des saints comme Augustin, puis elle en a fait des martyrs. On évoque alors le nom de ces gens dans la catégorie des pré-réformateurs: Pierre Valdo, John Wycliffe, Jean Hus, etc. Jusqu’à Luther.
La Réforme va alors profiter du climat de la Renaissance: toutes les sociétés craquent de toutes parts. Les intellectuels se libèrent de la tyrannie théologique et pharisienne du catholicisme et les horizons sont élargis par les grands navigateurs qui démontrent que le monde est plus vaste que pensé. Dès lors, une machine est en marche: le catholicisme monolithique s’effrite.

 

« Exilés : l’accueil d’abord Une nouvelle étape de mobilisation

EILES

Le Synode national réuni au mois de mai dernier à Nancy avait décidé « l’organisation d’une protestation / manifestation symbolique et publique » à propos de la situation des réfugiés.
La campagne « Exilés : l’accueil d’abord ! » fut la traduction concrète de cette décision.
Beaucoup d’Eglises locales s’y sont engagées, dès le mois de juillet. D’autres l’ont rejointe
après l’été, à l’occasion de cultes de rentrée ou de cultes de la cité par exemple. Un bon
nombre ont demandé si une proposition serait faite pour poursuivre.
Aujourd’hui, je voudrais vous inviter à examiner et accueillir favorablement la proposition
d’une nouvelle étape dans cette mobilisation, élaborée en commun à l’initiative de l’Action
des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT). L’idée directrice de cette nouvelle phase
est la suivante : au sein de collectifs constitués autour des groupes locaux de l’ACAT et avec
les paroisses, mener une action locale de prière, d’information et d’échange, et de plaidoyer auprès des élus locaux et des parlementaires, à propos de la situation des exilés.
Après s’être adressée à notre Eglise, l’ACAT noue en ce moment des contacts avec les Eglises catholique et orthodoxe, et avec divers mouvements concernés par ces préoccupations. De notre côté, nous partageons cette perspective avec la Fédération protestante de France, la Fédération de l’entraide protestante, l’Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine, La Cimade, etc.
Voici aussi un lien sur le site web de l’EPUdF qui prolonge ces informations.Lire la suite

 

Une idée géniale

Une nouvelle géniale: Une meute de louveteaux EEUdF va se relancer sur Bayonne Biarritz!! Le responsable pour les nouvelles antennes viendra parler aux parents le jours le jours de la rentrée Ecole biblique dimanche 9 octobre.
Et si ça vous tente de vous lancer dans l’animation et l’encadrement au sein de ce mouvement:

Accueil

 

Culte d’adieu à Michel Rocard

 

LIEN PROTESTANT ETE-2016dog reading a newspaper

dimanche 17 juillet culte à 9h30 Biarritz 11h Bayonne 10h30 Soorts

Selon sa volonté, un culte d’adieu a été célébré à l’Eglise protestante unie de l’Etoile ce jeudi 7 juillet à 10h. Ce culte a été présidé par le pasteur Laurent Schlumberger, président du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France.

LIRE LA SUITE

image

EILESEILESwww.accueillons-les-exiles.fr

Ce que les religions disent du mariage

LIEN PROTESTANT ETE-2016

Dimanche 10 juillet Culte à Biarritz à 9h30 et 11 h à Bayonne
MARIAGE

Quelle est la conception du mariage dans l’Église protestante unie ? pour les catholiques ? en islam et en judaïsme ? Les points de vue de quatre responsables, qui expliquent les différences et les points communs de la consécration de ce lien.

Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman :

« Dans la religion musulmane, le mariage revêt une importance majeure. Il n’y a d’ailleurs pas de vie commune possible en dehors du mariage. On se marie en vue de fonder un foyer et de construire une famille, la cellule de base de constitution de la société. C’est un engagement profond, pris devant Dieu et devant les hommes : dans le Coran, on parle d’« amitak al ghalid » pour désigner l’immensité du lien qui relie les deux mariés, presque de l’ordre du sacré. Un lien pour la vie, qu’il est préférable de ne pas défaire sauf en cas d’extrême nécessité.

Le divorce, s’il n’est pas interdit, est une solution de dernier recours et n’empêche pas de se remarier. Le mariage civil et le mariage religieux vont de pair. On ne se marie pas forcément à la mosquée, il suffit que deux témoins se déplacent à domicile, généralement un imam et une personne de confiance. Il a lieu vendredi soir ou le week-end, avec la famille et les amis. Nous ne proposons pas de préparation spécifique, mais les jeunes peuvent interroger l’imam ou leurs proches sur le déroulement du mariage, la vie de couple, les droits et les devoirs des époux. Nous leur conseillons également des ouvrages. Il doit y avoir un parfait consentement de la part des deux mariés, ce qui change d’avec leurs aînés, qui faisaient des mariages arrangés. Aujourd’hui, les couples prennent leur indépendance, tout en étant très accompagnés par leur famille.
LIRE LA SUITE

Lettre information été 2016

Dimanche 3 juillet culte à 9h30 Biarritz et 11 h Bayonne institut
Au sommaire de ce numéro : des brèves, les rendez-vous de l’été et de la rentrée académique, des ressources et 3 questions à Eliott Poujol-Sinclair, étudiant à la Faculté de Montpellier et président de la commission InterfaceS pour l’année 2016-2017.
LIRE LA SUITE

lettre d’information été 2016

Culte de l’été

Nous vous rappelons que Dimanche 26 juin prochain, ce sera notre culte de fin d’année

Avec les éveils et écoles bibliques, les catéchumènes, nous nous donnons tous rendez-vous à Hossegor : premièrement  à la plage (la Plage Sud : 500 Bd de la Dune 40150 Soorts-Hossegor, plan ci dessous) à 9h45 précises (plus tard, ce sera trop tard !). Là, les enfants qui ont travaillé sur le thème de l’eau toute l’année vivront avec nous tous un moment avec des bateaux…Nous serons aussi invités au même geste qu’eux…(surprise !).

Puis Rendez-vous pour le culte de 10h30 (précises) à la chapelle de Soorts (rue du temple, plan ci dessous) pour le culte animé musicalement par des musiciens du conservatoire de Dax. Le thème du culte sera «  avance en eaux profondes » (Luc 5).

Nous partagerons ensuite ce que nous aurons apporté pour garnir le buffet.

           En après-midi, nous partagerons une question qui préoccupe le conseil presbytéral : Les cultes à Bayonne, et plus largement notre perception, nos souhaits et envies pour le présent et l’avenir.

Si vous souhaitez bénéficier d’un co-voiturage pour cette journée, ou proposer un co-voiturage, merci d’appeler en toute simplicité soit la présidente de l’entraide, Madeleine JOLLY (05 59 50 26 58) soit Pierre SOUBEYRAN (06 71 91 16 89)

Adresse de la Plage Sud : 500

Carte de la plage Sud d'Hossegor dans les Landes

Bd de la Dune 40150 Soorts-Hossegor

La plage Sud d’Hossegor se situe entre le port de Capbreton et le centre-ville d’Hossegor dans le lieu-dit du point d’Or. Cette grande plage de sable est bordée par une promenade piétonne avec plusieurs points d’accès par des escaliersEn venant de Capbreton, la plage se situe sur le boulevard des Dunes. Après la résidence du Point d’Or, on trouve des places de parking.

 

Donnez un peu de votre temps.

 Nous avons besoin de vous.

Notre église n’existe que par les paroissiens qui la composent, participent… mais aussi grâce à quelque  personnes qui donnent de leur temps bénévolement au service des autres . Cela peut être pour une action pontuelle ou pour une activité régulière, cela peut être pour une année, pour quelques années, ou pour certains quelques dizaines d’années.

Pour vous manifester, vous pouvez laisser vos coordonnées sur les feuilles d’inscriptions qui sont à l’accueil du culte, en parler à un pasteur ou à un conseiller presbytéral,

Vous serez alors contacté(e) d’abord pour mieux vous connaître, puis pour vous proposer des actions ponctuelles ou régulières. Bien entendu, vous resterez alors libre d’accepter ou de laisser passer l’offre, si votre disponibilité ne correspond pas ou si la mission demandée ne vous inspire pas trop. Et si vous acceptiez ce sera avec reconnaissance de tous. Nous comprenons très bien que quand une personne accepte un poste de responsabilité, ce soit pour une période limitée dans le temps, il suffira de prévenir quand vous souhaiterez en être libéré, c’est tout à fait naturel.

Exemple de postes ponctuels :

Accueil lors d’une manifestation comme les journées du patrimoine (annuel), pour les concerts spirituels , pour des expositions aux temples (ponctuel),   la fête de la musique (annuel).

Participation à l’équipe de préparation de pots d’accueil à la sortie des cultes .

Aide ponctuelle, par exemple pour

,appel-c3a0-rc3a9seau

Pour le co-voiturage

Manutention pour des rangements, pour la vente de charité, pour des concerts,

Participation aux campagnes de nettoyage ou aux besoins  ponctuels de bricolage etc..

Exemple de tâches régulières « à la carte », vous laissant libre de vous inscrire dans un agenda :

Garderie des enfants pendant le culte le dimanche matin,

Participation à la préparation et au service des repas de paroisse .

Participation et service lors des repas (bi annuels).

Équipes fonctionnant régulièrement

Moniteurs et monitices d’éducation biblique (un des postes les plus prenants, avec au moins une réunion de préparation et un dimanche entier par mois !)

Conseil Presbytéral, Conseil de l’Entraide (élus lors des assemblées générales)

Musiciens (pour les cultes)        CLE DE SOL

Enfin, le service offert par les temples sur place et sur internet est délibérément gratuit et sans publicités. Cela n’est possible que parce que des personnes participent, chacun selon ses moyens, quelques heures  à  beaucoup plus peut-être, sera reçu avec reconnaissance, comme une aide et comme un geste de louange à Dieu, et d’encouragement pour nous.
 Merci pour votre engagement,

Amitiés fraternelles

W.B