Feuille mensuelle de la paroisse

 Cliquez ici   …..lien mars-2019 (2)

                                   La Chandeleur
La chandeleur, petits et grands gourmands connaissent tous ! C’est la période où chacun se régale de ces disques de pâte simples et goûteux.
Cette fête a des origines païennes.Chez les Celtes, la fête de Imbolc avait lieu le 1er février. Ce rite en l’honneur de la déesse-mère Brigit célébrait la fertilité au sortir de l’hiver. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en procession, priant la déesse de purifier la terre avant les semailles.
Et le mot « février » signifie bien « purifier ».
Dès le IVe siècle, l’Église va, comme pour Noël, christianiser une fête païenne en incitant à des processions le 2 février pour la fête de purification.
Les fidèles parcouraient la ville avec chants et litanies, portant des chandelles (d’où l’origine de chandeleur), donnés par les prêtres. Les vertus purifiantes des flammes devaient chasser les ténèbres, assimilées au mal. Les fidèles rapportaient ensuite chez eux ces chandelles qui devaient protéger le foyer pour l’année à venir. L’origine des crèpes est plus incertaine : ronds représentant la lumière ? Farine de l’année passée ?
Ce jour de purification venait s’ajouter à la présentation de Jésus au Temple 40 jours après Noël, donc le 2 février.Les protestants ne vont garder comme date que la présentation au temple de Jésus, huit jours après la naissance, certainement pour gommer l’accent mis sur la purification de Marie lors de la Chandeleur.
Il n’empêche que cette fête, ou plutôt ce temps, a été très tôt une volonté de
l’Eglise d’annoncer le Christ comme Lumière du monde qui purifie le coeur de l’Homme, à la place de tous les rites de purification et autres superstitions.
Cela m’amène à nous demander comment…rechristianiser certains rites païens qui nous environnent ! Ou plutôt, comment remplacer ces rituels de nos contemporains par ce message qui a du sens : « Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. « C’est un enjeu, non pour nous-mêmes, mais pour nos contemporains qui se contentent souvent trop d’avoir…des crêpes dans le ventre plutôt que la Lumière dans leur vie. Alors…bonne dégustation, environné de la Lumière du Monde !
Nathalie Paquereau, pasteure                                                       
Voeux de BON goût
« le sel est une bonne chose. Mais s’il perd son goût, comment pourrait-on le
lui rendre?»
Luc 14/34
En ce mois de janvier, nous n’en avons pas fini avec les vœux ! Leurs lots de
bonne santé , de bonheur, de joies et de prospérité battent leur plein.
Alors je continue, il n’y a pas de raison! Et je vous souhaite cette année de
considérer tous les domaines de votre vie, et d’y donner du goût, le goût de
Dieu.Oui, le goût du Dieu sauveur en Jésus-Christ!
Vous le savez, un plat sans sel ne pourra jamais avoir la saveur d’un plat salé;
vous pouvez toujours déguster une soupe sans sel, un axoa sans sel.
Si vous n’avez jamais goûté salé, ça passera….Sinon, quelle fadeur !
Prenez maintenant votre vie: Dieu vous propose d’y mettre…son grain de sel!!!
Pas intellectuellement ou philosophiquement, mais de manière existentielle et
quotidienne!
Notre monde sécularisé, basé sur la consommation, propose de nombreuses
choses, une « carte des plats » invraisemblable ; mais nous le sentons tous au
fond de nous : il manque un petit quelque chose…Oh ! Parfois c’est infime ;
mais ça laisse un goût de frustration, une envie de toujours plus… Ce qui
manque à tout cela, c’est…DU SEL ! De la saveur.
Là, si on accepte ce sel divin, toute sa vie, même avec des difficultés, peut
prendre du goût, du bon goût. Et vous pourrez alors devenir « goûteux », dans
vos choix, dans votre façon de voir,vivre et envisager la vie!
Alors pour cette année 2019, à bas le régime sans sel!!! Du goût, du vrai, avec
le Dieu de Jésus-Christ, c’est vraiment ce que je nous souhaite!
Nathalie Paquereau, pasteure
Le Conseil presbytéral dont votre pasteure vous souhaite une année 2019
de bénédictions, où la santé, les relations humaines riches et la nourriture
spirituelle seront présentes dans vos vies !
«