Lettre importante de l’association de l’entraide Protestante

La Diaconie consistoriale
En 1905, la loi de la séparation des Eglises et de l’Etat qui a institutionnalisé le principe de la laïcité en France, promu surtout par les Protestants, a eu pour effet la création de nombreuses associations diaconales pour assurer l’ « Action » à côté de la « Parole ». Ainsi l’Eglise Réformée du Sud-Ouest a créé en 1906 l’ « Association de Bienfaisance parmi les Protestants des Basses-Pyrénées, Hautes-Pyrénées et des Landes ». Cette association, sous le nouveau nom de « Association de bienfaisance et d’entraide protestantes des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées et des Landes », aussi abrégée Association d’Entraide Protestante ou AEP, a pris en charge, au cours des années 1950 et 1970, deux maisons de retraite à Pau et Lons. Elle a institué aussi, en 2004, une antenne à Tarbes.
Au premier janvier 2015 elle a transféré la gestion de ces maisons de retraite à la Fondation John Bost qui a construit une nouvelle maison (d’après les plans de l’AEP). Il ne reste donc maintenant à l’AEP qu’à vendre les deux anciennes maisons.
Mais ce changement fondamental a libéré des énergies afin de revenir aux origines de l’AEP, à savoir la Diaconie dans le cadre des paroisses du consistoire (Pau, Orthez, Bayonne, Oloron et Osse, Bellocq, Sauveterre, Salies de Béarn, Dax …).
Nous voulons donc asseoir cette association sur un champ plus large, véritablement consistorial.
Pour cette raison nous invitons à notre Assemblée Générale, le samedi 2 avril 2016, à 15h, à la Maison Paroissiale de Pau, rue Raymond Planté, tous les Pasteurs du consistoire ainsi que des représentants des paroisses afin que nous puissions décider de ce nouveau souffle et élire un nouveau conseil d’administration. Ce conseil élira un nouveau bureau car le bureau actuel donne globalement sa démission. Après 12 ans il est temps de changer de têtes et trouver un nouveau dynamisme. Il faudrait que le nouveau Conseil d’Administration soit composé de membres de toutes les paroisses et de tous les Pasteurs. Il élira un nouveau bureau : Président, Trésorier, Secrétaire. L’ancienne gestion laissera en caisse une réserve d’environ 100 000 €. Il y a donc des moyens pour ce nouveau départ.
Claus Wolfram,
Président de l’AEP