Accueillir les » exilés »

dessin_webreforme

Dimanche 26 juin : La fête ensemble avec le culte de fin d’année au temple de Soorts PAS DE CULTE DANS LES AUTRES lIEUX

Alors que Syriens et Irakiens continuent de fuir les combats, l’Église protestante unie prépare une action qu’elle espère d’ampleur, pour marquer le 14 juillet, fête citoyenne.

Exilés : l’accueil d’abord ! » Le slogan sonne autant comme une profession de foi que comme une prière. à l’initiative de l’ÉPUdF (Église protestante unie de France) et dans l’espoir d’interpeler l’opinion et les pouvoirs publics, les églises sont invitées à arborer dès le 10 juillet une banderole avec ces mots. Des mots qui ne sont pas choisis au hasard. « Les médias parlent de crise migratoire, ce qui met l’accent sur les effets de ces populations chez nous. Au lieu de se préoccuper de leur situation, nous restons centrés sur nous. Or, c’est une crise humanitaire et politique », affirme Laurent Schlumberger. En outre, parler de réfugiés et de migrants conduit