Archives pour la catégorie Interviews

Message d’ouverture du synode national par le pasteur Laurent Schlumberger

De la peur à l’encouragement

laurent

A propos de la bénédiction des couples mariés de même sexe

Pour certains, et mise à part sa dimension médiatique, cette décision fut en quelque sorte un non-événement…. Pour beaucoup d’autres, en revanche, cette décision a représenté un vrai événement, inattendu. Et cet événement fut perçu comme heureux ou malheureux, c’est selon.….

Cet autre-là, qui n’a pas le même point de vue que moi, en particulier cet autre qui accepte la possible bénédiction des couples de même sexe mariés, ou au contraire cet autre qui la refuse, qui est-il pour moi ? Est-il encore un frère ? Est-il un faux frère ? Est-il un non frère ? Est-il un adversaire ?[1]

L’altérité de mon semblable peut être source de la joie la plus profonde, du renouvellement de vie le plus fécond. Mais elle peut aussi faire surgir des tensions, des inquiétudes, des agressivités, des peurs aux visages inattendus.

lire le texte dans son intégralité

 

Attentat de Bruxelles résister à la terreur

reforme

Revue Libre Sens: interview exclusive du Pasteur Houziaux

2014-10-26-120000-X1200Le Pasteur Alain Houziaux nous présente la revue « LIBRE du CPED à l’occasion du culte de la Réformation.

 

 

blogInterview exclusive

revue-libre-sensSi vous souhaitez connaître LibreSens, adressez-vous au CPED, qui vous enverra un numéro gratuit.
CPED-LibreSens, 47, rue de Clichy, 75009 Paris – fpf.cped@free.fr – tél : 01 42 80 06 25
ou consultez son blog
http://libresens.blogspot.com

Protester pour Dieu, protester pour l’Homme

Protester pour Dieu, protester pour l’Homme
Article extrait du site de l'Epudf

L’Église protestante unie de France inaugure le samedi 11 octobre 2014 le lancement des manifestations à l’occasion des 500 ans de la Réforme.

Luther a affiché 95 thèses en 1517 suscitant par ce geste, l’élan de la Réforme dans l’Europe de la Renaissance. Cette journée nationale intitulée : 2017 nos thèses pour l’Evangile est le premier temps des rencontres organisées dans toute la France pour préparer les manifestations publiques qui auront lieu dans 35 pays en 2017.
De nombreuses initiatives sont donc prévues dans les paroisses de l’Église protestante unie de France ce 11 octobre. L’axe de réflexion : Protester pour Dieu et protester pour l’Homme sera un temps privilégié de dialogue et de débat sur les convictions actuelles des protestants aujourd’hui dans la société.

Pour cet événement, un site web est dédié www.theses2017.fr avec un espace de dialogue où chaque semaine une question fondamentale est proposée. Ce site recense toutes les manifestations locales et régionales. Cette journée de lancement s’ouvre ainsi au plus grand nombre : aux protestants certes, mais plus largement à tous les chrétiens et à tous les acteurs de la société civile.

Cinq siècles après, les protestants souhaitent afficher leur foi et leurs convictions pour contribuer aussi par leurs réflexions et leurs engagements à une société plus solidaire et fraternelle pour être des témoins de l’Évangile aujourd’hui.

Daniel Cassou   Secrétaire national, chargé de la communication

« Espérer contre toute espérance » – Edito de Oct-Nov 2014

Cet édito de Nathalie Paquereau est extrait de la feuille de paroisse à télécharger ici

« Espérant contre toute espérance, Abraham a cru… » Romains 4/18 »

Chers sœurs et frères en Christ,

Fins de mois difficiles, marasme économique, chômage à la hausse en permanence, cancers dans presque chaque famille, comment être dans l’espérance dans ce contexte difficile dans lequel nous évoluons ? On envierait presque Abraham, avec sa petite vie de bédouin, son petit troupeau, sa petite femme, et sa petite vie au grand air !!!

« Espérant contre toute espérance… ». Non, Abraham n’a pas eu un beau tapis rouge déroulé devant ses pieds. Entre un départ pour l’Egypte insécure, des mensonges à Pharaon dictés par la peur, faisant ainsi passer Sara pour sa sœur, une p romesse d’enfant qui se fait attendre, un ordre plus que douteux de sacrifier son fils Isaac, …et j ’en passe ! Abraham n’a pas eu une vie si facile que cela.

Espérer contre toute espérance… N’est-ce pas ce qu’il nous est aussi demandé de vivre ? n’est-ce pas cela, la foi ?

Non, nous ne sommes pas appelés à faire comme si tout était rose ; chacun de nous connaît des moments difficiles, parfois très lourds à porter. Espérer contre toute espérance, c’est alors pour nous deux pistes de vie : la première est de se rappeler pleinement, dans ces moments d’épreuve de la vie, que le Dieu de Jésus-Christ veut nous soutenir, nous porter, nous encourager. Etre présent, simplement.

La deuxième piste d’espérance est dans l’adoption d’une attitude intérieure positive ; oui, le quotidien est parfois lourd à porter ; oui, notre pays , notre monde vivent des crises ; mais ni les lamentations ni la nostalgie ne peuvent nous faire avancer. Avec Dieu, je crois en un monde plus fraternel, plus lumineux, plus solidaire. N’est-ce pas notre rôle, d’être veilleur, lumière du monde, de donner du goût en étant sel de la terre ? Dans nos vies, notre quotidien, notre relation aux autres, vraiment, espérons contre toute espérance !

 Nathalie PAQUEREAU, pasteure

Marche avec l’Esprit – édito de juin 2014

En ce temps de pentecôte, je vous propose un voyage particulier, une sorte de… pèlerinage!
Le pèlerinage dont je parle est spirituel, et peut être pour chacun d’entre nous cette mise en route, ce but que nous nous assignons et pour lequel nous nous donnons tous les instruments pour le réussir.

Dans votre sac de pèlerin, mettez en vrac votre Bible; vos quelques minutes glanées par-ci par-là dans votre emploi du temps déjà chargé; vos attentes; votre espérance.

N’oubliez pas dans ce grand sac vos mots à vous pour prier Celui que vous voulez rencontrer; pensez du coup à emporter pour la route votre véritable envie de Le rencontrer. Prenez tout ce qui vous encombre dans votre quotidien et que vous Lui laisserez à l’arrivée, votre fardeau ,vos soucis et vos inquiétudes. Enfin, n’oubliez pas votre cœur : c’est par lui que la Lumière de l’Esprit vous guidera jusqu’à votre arrivée , à Pentecôte.

Si vous avez envie de ce pèlerinage,  partez sans inquiétude aucune : C’est Lui le premier qui s’est mis en marche vers vous; c’est Lui pèlerin qui est parti avant nous pour nous retrouver. La rencontre est alors possible, et la joie de l’Esprit qui veut faire sa demeure en nous peut être véritable pour tous ceux qui ont envie de vivre du feu de Dieu!

 Nathalie Paquereau

Reportage « La vie du Temple » par France 3 Aquitaine

Reportage de France 3 Aquitaine du Magazine du Pays Basque du 2 novembre 2013

La vie du temple par france3aquitaine

France culture: Présence protestante – Corinne Akli