Archives pour la catégorie Actualités

Agenda de mars

Le conseil de consistoire a souhaité que les cultes du temps de carème
puissent être vécus avec des échanges de chaire. Ainsi nous aurons des
pasteurs et laïcs d’autres paroisses qui viendront assumer les cultes tandis que
notre pasteure sera dans les autres paroisses.
-vendredi 1e mars à 17h : la Journée Mondiale de Prière aura lieu au
temple. Vous êtes tous invités à venir prier !
– Mercredi 6 à 18h30 : Réunion de CP au presbytère
– Vendredi 8 à 15h chez François Tapie : Redémarrage du groupe
oecuménique avec la question « que veut dire Soyez UN ? »
Vendredi 8 à 19h : Le vernissage de l’exposition « Femmes
protestantes » au temple de Bayonne sera suivi d’une
intervention du pasteur Danielle Ellul.
– Dimanche 10 MARS dès 9h30 aura lieu notre AG de l’église
Mardi 12, à 14h30 : Bible et Thé chez Yvette Bonnefous, 9, avenue de
Tamamès, à Biarritz ,
– Mercredi 13 mars : Soirée de la paix ( voir affiche ci-dessous)
– Vendredi 15 à 15h au temple de Bayonne : Bible et Culture.
Travail sur « Laudato si »
– Mardi 19 à 17h : Culte « Histoire de la Bible « au FAM Etxea. Ouvert
à tous !
– Vendredi 22 à 19h à Orthez : Réunion du conseil de consistoire.
– Samedi 23 à 15h : Réunion du CA de l’Association d’Entraide
Protestante Consistoriale
– Samedi 23 à 17h : Catéchisme
– Dimanche 24 mars à 10h30 : Eveil et Ecole biblique
vendredi 29 mars à 20h : ciné KT
– Samedi 30 à 18h00 : Culte du secteur de Saint Jean de Luz. Maison
non encore déterminée.
– Dimanche 31 à 10h30 : Culte animé par le président du CP de Tarbes,
M. Rémi Cabanac, sur le thème de l’Entraide, suivi de l’AG de l’entraide

Cultes du mois de mars

 

                           CALENDRIER DES CULTES POUR MARS :

Cultes en alternance
 03/03               CULTE UNIQUE A BIARRITZ à 10h30
10/03                CULTE UNIQUE A BAYONNE à 09h30 suivi de l’Assemblée Générale de l’Association cultuelle.
17/03                CULTE UNIQUE A BIARRITZ à 10h30
24/03                CULTE UNIQUE A BAYONNE à 10h30
31/03                CULTE UNIQUE A BAYONNE à 10h30 suivi de l’Assemblée Générale de l’Entraide Protestante.                             

 

          

 

         

Assemblée Générale de notre Eglise

<logo agi

Dimanche 10 mars 2019 dès 9h 30 aura lieu au temple  Bayonne                 l’Assemblée Générale de notre eglise

L‘ordre du jour est le suivant :
! Constitution du bureau de l’Assemblée
! Approbation du compte rendu de l’Assemblée Générale du 12 mars 2018.
! Rapport moral et rapports d’activités de l’année 2018 et quitus.
! Rapport financier 2018 et quitus.
! Vote de la contribution régionale et approbation du budget 2019.
e.
La journée en elle-même sera organisée de la manière suivante :
! 9h00 Accueil des Paroissiens et signature des listes.
! 9h30 Culte unique au Temple de Bayonne.
! 10h Assemblée générale
! 13h Apéritif

.

Journal Ensemble

ENSEMBLE change de formule

Une nouvelle présentation du journal

Une nouvelle présentation du journal voit le jour avec le numéro du mois de janvier. Cette nouvelle maquette respire la jeunesse. Elle se veut plus professionnelle, plus dynamique, plus complète, plus illustrée.

Cette offre d’abonnement gratuit est de grande ampleur. Nous désirons toucher un grand nombre de personnes et de leur faire partager pendant 2 mois ce journal qui change. Nous espérons que ces nouveaux lecteurs s’abonneront au journal et auront ainsi la joie de lire les différentes rubriques que nous publierons au fil des mois.

Vous-mêmes, pasteurs, conseillers presbytéraux, catéchèses, vous connaissez des noms susceptibles d’être intéressés par l’envoi gratuit de deux magazines, merci de remplir le bulletin !

Si vous souhaitez vous abonner, voici le bulletin d’abonnement

Choisir de donner

Pour cette année 2018, Vous avez jusqu’au 31 décembre pour adresser un don en  à votre paroisse et votre Région. L’Eglise n’est soutenue par personne d’autre que vous Votre genérosité et votre don sont essentiels. 

Une nouvelle fois notre appel ne sera pas très original en cette fin novembre.
A fin octobre le déficit entre les dépenses courantes et les recettes courantes  s’élevait à 8 000 €.
La moyenne mensuelle de nos dépenses s’élève à environ 6 000 €, dont 4080 € pour notre contribution nationale servant principalement à la formation, le salaire et la retraite des pasteurs.
Le total des dons (collectes, dons nominatif et kermesse) est de 46 000 € environ à fin octobre, pour un montant voté en assemblée générale de 68 900 € pour l’année.
Ainsi, c’est la générosité de chacun en décembre qui peut permettre de terminer l’année sans déficit.
En ce temps de Noël où nous fêtons le plus beau de tous les cadeaux que nous ayons reçu, l’amour de Dieu en Jésus-Christ, nous vous demandons d’être généreux pour que nous puissions continuer à porter la bonne nouvelle de l’Evangile par le culte dominical, la célébration des mariages et baptêmes, le soutien aux familles en deuil lors des services de consolation, la catéchèse, les visites hospitalières…
Vous pouvez offrir votre don pour Noël avec l’enveloppe jointe (si vous êtes imposable, chaque don nominatif donne droit à un reçu fiscal permettant de déduire 66% de ses impôts ; vous faites un chèque de 100 euros, il vous en coûtera 34 euros en réalité). Vos dons financent en partie un poste pastoral, le chauffage,l’électricité, les impôts, le presbytère, les retraites des pasteurs, les professeurs de théologie, la Mission, l’entretien
des bâtiments, la voiture pastorale, l’eau, le ménage…
La grâce est gratuite, mais l’église a un coût.
5 TRUCS pour que chacun participe financièrement à la vie de l’église
1- Chaque jour je mets le prix d’une baguette de pain dans une tirelire « église »
2- Je mets en place le prélèvement bancaire mensuel
3- Je fais un chèque au lieu de mettre du liquide à l’offrande : même une petite somme permet une réduction d’impôts
4- Je fais des confitures(ou autre !…) et les offre à la paroisse pour une vente
5- Je mets de côté mes pièces jaunes ( jaunes, pas orangées) et les apporte dans les bouteilles au fond du temple

 

 

 

 

 

 

C’est la fete de Noel

Dimanche 16 décembre…C’EST LA FÊTE de NOËL
Cette joyeuse journée se déroulera à Biarritz, dans une salle jouxtant l’église Saint-
Martin, Rue Saint-Martin à Biarritz.
Le thème de notre fête de Noël sera » Noël sous le soleil ». Autour d’un savoureux
repas malgache, de chants, de contes, de prières, nous serons réunis par la Bonne
Nouvelle de la naissance de Jésus et réchauffés par le soleil des Mascareignes !
10h00 : Accueil
10h30 : Culte
12h00 : Apéritif et stands
12h30 : Repas avec au menu : Samoussas, achards de légumes. Poulet coco et son riz. Fromage. Farandole de
desserts. Café.
14h00 : Chants de Noël et histoires de l’Océan indien.
Nous avons encore besoin de mains pour aider ; appelez William Baillo (05.59.56.69.14) ou Nicole Couraud.
Les parents des enfants catéchisés seront les bienvenus pour un coup de mains !!!
Nous avons également besoin d’achalander le stand de bouche ; c’est ce qui nous permet principalement une rentrée financière. Vins, pâtés, confitures-maison, conserves-maison, et toutes douceurs seront les bienvenues.

Merci de les apporter les dimanches précédents ou le jour-même.
————————————————————————————————————————
Pensez à réserver
Ce repas est complet avec apéritif, entrée, plat,  dessert et café 18€ Le vin est en sus.

Et  enfants  de moins de 12 ans au tarif de 8€

Co-voiturage
Je souhaite être co-voituré(e) : appelez le 07 69 80 64 06
Je peux co-voiturer des paroissiens sur ma route : 07 69 80 64 06  Merci

Inscription au Repas         05 59 56 69 14

Fête des Récoltes le dimanche 4 novembre

Dimanche 4, à 10h30 : Culte des Récoltes à Bayonne.
fetes-des-recoltesPourquoi une Fête des Récoltes ?
Dans bien des églises locales, un « culte des récoltes » est organisé chaque année à
l’automne. Elle tire son origine dans le contexte cananéen, et ce avant l’arrivée du Judaïsme.
Comme les autres fêtes, elle a été reprise et modifiée pour qu’elle ne soit plus une fête païenne mais une fête en l’honneur de l’Eternel.
Il existait alors trois fêtes de récoltes : a) la fête des Mazzot, le pain non levé, célébré lors de la récolte de l’orge ; b) la fête des moissons du blé, Chavuot, célébrée sept semaines après Mazzot, aussi appelée fête des semaines ; et c) la fête des tabernacles, Sukkot, fête des récoltes des fruits et du vin. Celleci est devenue progressivement « la » fête des récoltes par excellence.
Israël va donner une nouvelle signification à ces trois fêtes. Mazzot, va commémorer la sortie d’Égypte, Chavuot, la révélation de la loi sur le mont Sinaï et Sukkot, le séjour au désert du peuple hébreu.Le christianisme reprend à son tour cette tradition en l’adaptant puisque Mazzot devient la fête de Pâques etla résurrection du Christ, Chavuot devient la fête de la pentecôte. Avec le temps, le christianisme a pris de la distance avec la création au point de laisser complètement tomber la dernière fête, celle de Sukkot.
Or celle-ci rappelle justement au peuple hébreu que c’est Dieu qui l’a fait sortir d’Égypte et que donc, à traversla précarité d’une simple tente, chacun peut se rappeler que sa vie ne dépend que de Dieu seul. Alors aujourd’hui, dans notre société moderne et technicienne, remettre à l’honneur la fête des récoltes, ce n’est pas retomber dans le paganisme et l’idolâtrie. C’est au contraire chercher à réconcilier l’homme avec Dieu en lui montrant que sa vie ne dépend que de Dieu. Il s’agit de retrouver dans les bienfaits que nous obtenons de la nature l’activité créatrice et bien vivante de Dieu et de l’en remercier.Ainsi êtes-vous invités à apporter des fruits, légumes, graines de toutes sortes dont nous garnirons la table de la cène pour le culte. Enfin, chacun sera invité à choisir ce qu’il souhaite emporter, et pourra faire un don libre,signe que nous attendons de Dieu les fruits dont nous avons besoin pour vivre de sa terre et que Dieu attend notre engagement pour que Sa Parole porte du fruit.

D.

Une maraude citoyenne pour aider les migrants

C’est un acte spontané d’une poignée d’habitants et d’étudiants bayonnais. Chaque soir, ils se rendent à la gare routière, place des Basques à Bayonne, pour apporter du soutien aux migrants de passage.

Un appel aux dons a été lancé sur les réseaux sociaux. Lundi 15 octobre, une vingtaine de familles ont porté spontanément des sacs de vêtements, pour les distribuer aux migrants.
Un appel aux dons a été lancé sur les réseaux sociaux. Lundi 15 octobre, une vingtaine de familles ont porté spontanément des sacs de vêtements, pour les distribuer aux migrants. © Radio France – Andde Irosbehere

Bayonne, France

C’est une des conséquences du durcissement de la politique migratoire décidé en Grèce et en Italie. Depuis plusieurs semaines, de plus en plus de réfugiés transitent par l’Espagne pour rejoindre l’Europe. Le Pays basque devient ainsi une des étapes de leur parcours migratoire.

A Bayonne, tous les jours, plusieurs dizaines de migrants arrivent à la gare routière, place des Basques, pour chercher à se rapprocher des grands centres urbains.

Certains attendent un bus, parfois quelques heures, parfois quelques jours. Des familles, des mineurs, des jeunes hommes ou des jeunes femmes seules, parfois avec des nourrissons, qui n’ont d’autres choix que de dormir dehors.

Une situation qui a aussitôt indigné plusieurs habitants. Certains ont décidé de leur venir en aide, à mettant en place une maraude. Un repas chaud, des vêtements, et pour les plus fragiles d’entre eux même un hébergement… un vrai élan de solidarité est en place depuis deux semaines.

 

Un appel aux élus de la CAPB

Ce jeudi soir, à l’appel du collectif Etorkinekin-Solidarité Migrants, près de 200 personnes ont souhaité interpeller les élus sur le sujet. Elles se sont rassemblées devant la mairie de Bayonne, où se tenait un conseil municipal, pour réclamer la mise en place d’un dispositif d’accueil d’urgence, à l’approche de l’hiver.

Le collectif Etorkinekin Solidarité Migrants indique qu'il en va "de la dignité de toutes les personnes migrantes mais aussi de la nôtre" - Radio France

 

 

 

 

Impot sur le revenu

Impôt sur le revenu

Qu’est-ce qui change avec le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ? Quelles sont les nouvelles modalités de déductions fiscales en matière de dons ? Comment encourager les dons pour l’EPUdF dans ce contexte ? Ces trois questions très actuelles appellent une communication financière particulière auprès des membres de votre Eglise.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu (« PAS »)

Son entrée en vigueur est fixée au 1er janvier 2019. Ce type de prélèvement présente deux caractéristiques :

  • une retenue mensuelle directement sur les salaires ou les pensions de retraites ;
  • un calcul de l’impôt sur les revenus de l’année en cours et non plus sur les revenus de l’année précédente.

La première conséquence est que l’année 2018 sera donc une année blanche : les revenus seront déclarés comme d’habitude, mais l’impôt ne sera calculé que pour les revenus exceptionnels.

Pas d’année blanche pour les dons : les dons 2018 resteront déductibles !

Oui, le bénéfice des réductions et des crédits d’impôt (emploi d’un salarié à domicile, garde d’enfant, dons aux associations…) acquis au titre de 2018 sera maintenu.

C’est un processus en deux étapes :

  • Une avance de 60 % calculée sur la base des dons faits l’année antérieure en 2017 sera versée sur votre compte en banque le 15 janvier 2019 ; cette somme représente un « acompte » sur la partie déductible des dons que vous aurez faits en 2018.
  • Le solde correspondant de cette partie déductible des dons que vous aurez faits en 2018 vous sera versée en juillet 2019, après la déclaration de revenus qui permettra de déclarer le montant des dons effectivement faits.

Par exemple

Vous avez donné à l’EPUdF 400 € en 2017 et 480 € en 2018
Ce don en 2018 vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 %, soit 316 €.
En janvier 2019, vous recevrez 240 € de l’administration fiscale,(correspondant à 60 % de votre don en 2017.)

Puis elle vous restituera le solde, soit 76 € en juillet 2019.
Il n’y a donc aucun impact sur les montants, juste un écart de trésorerie

Au-delà des questions fiscales, les dons versés à l’EPUdF sont d’abord un acte de générosité et de reconnaissance devant Dieu. Car l’Eglise protestante unie n’est riche que des dons qu’elle reçoit. Elle a besoin du soutien matériel et financier de chacun.

En savoir plus sur

Le prélèvement à la sourceI

Culte de la rentrée

___Mardi 27 novembre à 17h30 au temple de Bayonne: Préparation avec enfants, parents et grand-parents
(et autres volontaires!!) du culte du 2 décembre.
Samedi 1e de 17h à 19h30 : KT au temple à Bayonne.
Dimanche 2 de 15h30 à 16h45 : Séance d’école biblique au temple avant le culte de l’avent
Dimanche 2 à 17h : Culte intergénérationnel du 1e dimanche de l’Avent
Mercredi 5 à 19h : Réunion de CP au temple
Samedi 8 à 10h : Culte à Saint-Etienne-de-Baïgorry ( j’ai trois places dans ma voiture!)
Mardi 11, à 14h30 : Bible et Thé chez Yvette Bonnefous, 9, avenue de Tamamès, Biarritz. Ecclésiaste 3.
Mardi 11 à 20h à la Synagogue de Bayonne (35 Rue Maubec) : Groupe Interreligieux
Vendredi 14 à 15h au temple de Bayonne : Bible et Culture, groupe oecuménique sur une réflexion autour du livre
« Terre créée, terre abîmée, terre promise ». Groupe ouvert à tous.
Mardi 18 à 17h : Culte « Histoire de la Bible « au FAM Etxea. Ouvert à tous !
Notez qu’il n’y aura pas de cultes en paroisses le dimanche 23 décembre. Nous aurons notre veillée de Noël le 24 à
Biarritz et le culte de Noël le 25 à Bayonne_______________________